L'histoire
du domaine

Représentation de la voie Aurélienne sur la table de Peutinger (copie du XIIIème siècle d’une ancienne carte romaine) entre Aix en Provence et Fréjus. On distingue notamment les stations de Tegulata (sur le terroir de Pourrières ou Puyloubier) et de ad Turrem (Tourves).

Ancienne photo du château

-241 Av JC

Via aurelia

La Via Aurelia est une ancienne route romaine reliant Rome à l’ancienne Gaule, construite en 241 av J.C. Elle s’est arrêtée à Luni pendant l’époque Républicaine, dans la partie nord de la Toscane côté méditerranéen. Sous l’empereur August, elle a été développée en Ligurie jusqu’à Vado et jusqu’au fleuve Var à Nice. Bien qu’elle ait été nommée Via Giulia Augusta à ce moment-là, elle est maintenant connue sous son nom d’origine. Elle a été utilisée pour conquérir les tribus des Ligures et a permis la fondation de villes importantes comme Forum Julii (Frejus) et de petits villages comme Forum Voconii (Vidauban). La Via Aurelia a été utilisée pour échanger des cultures et des biens tels que l’huile et le vin. Enfin, le château a été construit le long de cette route historique au Xème siècle.

Carte de la Via Aurelia

800 – 1200

Fouant Lado, la Fontaine Large

L'histoire commence à s'écrire

Les premières traces du Domaine de Fontlade se trouveraient sur le Polyptyque de Wadalde, œuvre réalisée entre le IXème et le Xème siècle qui décrit les nombreuses possessions des moines de Saint Victor et qui est conservée dans les archives Départementales de Bouches du Rhône. Il est néanmoins probable que l’existence du Domaine puisse remonter jusqu’à la période Gallo-Romaine.
Le fortin se situe sur la source Mistral qui alimentait un grand bassin : « Fouant Lado » , « Fontaine Large » qui a donc donné son nom au Domaine.

Des personnalités historiques

Parmi les personnalités historiques les plus emblématiques ayant fréquenté cette zone on peut citer les Comptes de Provence et Saint Thomas d’Aquin, lors de ce voyage entre Naples et Paris durant le XIIIème siècle.
Et dans les chroniques chrétiennes, comment ne pas citer l’histoire du passage de Marie Magdalena par le massif de la Sainte Baume, jusqu’à la Basilique de Saint Maximin, où ses reliques seraient conservées.
Château Bellini renouvèle aujourd’hui cette vocation à l’accueil et au partage de ce qui est beau et bon en ouvrant ses portes aux voyageurs à la recherche de goût et d’authenticité.

1600 – 1700

UNE NOUVELLE VIE POUR LE CHâTEAU…

Une restauration authentique

Il ne s’agit pas d’une restructuration mais d’une restauration du bâtiment de fin XVIIème, début XVIIIème, dans le respect de sa nature originelle, en optimisant et améliorant les espaces afin de le rendre conforme à une forme d’hospitalité de haut niveau.
Les choix architectoniques et de design visent à mettre en valeur les beautés du lieu en les reproposant en clés plus modernes, avec une profonde attention au détail.

Les différents matériaux

Les matériaux choisis, nobles et rares, proviennent d’Italie, comme à sceller cette liaison profonde et ancienne entre les deux régions à travers la Via Aurelia, artère d’échange depuis presque 2000 ans. Saveurs et atmosphères italiennes se mélangent à la lumière de Provence pour vous accueillir dans un lieu d’une élégance inoubliable.

Restauration du château Bellini

2016

LA RENAISSANCE DU DOMAINE

En 2016, lors de la commémoration des 500eme Anniversaire de la disparition du célèbre peintre vénitien, Giovanni Bellini, le Domaine a été acquis par Tom Bove (…) qui a voulu rendre honneur à cet immense artiste et à ses origines italiennes avec un rappel très chantant de son nom dans la nouvelle effigie du Château.

Et comment ne pas rappeler également l’immense artiste compositeur sicilien Vincenzo Bellini, auteur entre-outre de la «Norma» «Casta Diva» ou encore «I Puritani», etc…

2022

Notre vignoble

Le Domaine s’étend approximativement sur 35 hectares de terrain sur terrasses composées en prévalence d’un sol argilo-calcaire, très riche en pierres naturelles, qui donne toute sa minéralité et fraîcheur à nos vins.
Les vignes occupent aujourd’hui 15 hectares et sont entourées d’une magnifique Forêt de Chênes.

La région présente un climat continental avec des étés chauds aux nuits contrastés par des nuits fraîches, suivis d’ hivers aux faibles gelées nocturnes mais avec des journées aux températures agréables : des conditions idéales pour la vigne qui ont contribué à l’implantation de la viticulture dans la Région depuis le temps plus anciens.

Lors de l’acquisition du Domaine, une complète restructuration des parcelles et des terrains a débuté pour donner à nos plantes toutes les conditions favorables à la croissance et à la production, dans le respect total de la nature et de l’agriculture biologique.

Paysage de vigne du domaine